Aller au contenu principal
Rasenberater.ch Hintergrundbild

Les principales mauvaises herbes et graminées indésirables dans le gazon

Caractéristiques et moyens de lutte
Thumbnail

Trèfle blanc

Thumbnail

Trèfle blanc(Trifolium repens L.) Cette plante vivace forme de longues pousses rampantes. Le manque d’éléments nutritifs favorisant sa propagation, un gazon suffisamment fertilisé est mieux protégé. Le trèfle blanc peut être traité de manière fiable avec des herbicides sélectifs pour gazon.

Grand plantain

Vignette

Grand plantain (Plantago major) est persistant, mais peut être combattu relativement facilement avec un herbicide sélectif grâce à sa grande surface foliaire ou arraché à la main.

Pissenlit

Vignette

La position des feuilles du pissenlit (Taraxacum officinalis L.) s’adapte aux conditions. Dans les prairies, les feuilles sont souvent dressées. Le pissenlit forme une rosette plate dans le sol du gazon qui est tondu souvent. Il peut être traité avec des herbicides sélectifs, mais est susceptible de revenir partiellement après un traitement en raison de ses racines pivotantes puissantes. Sinon, arracher les plantes suffisamment profondément.

Véronique

Vignette

Les différentes variétés de véronique (Veronica ssp.) sont annuelles à pluriannuelles et n’ont pas d’exigences spécifiques. Elles se répandent parfois dans le gazon via des fragments de rhizome après la tonte. Il est possible de les éliminer à l’aide d’herbicides sélectifs, mais elles sont souvent tenaces en raison de leurs feuilles velues.

Pâquerette

Vignette

Les feuilles se situent en dessous du niveau de coupe et couvrent d’ombre les graminées. Les pâquerettes (Bellis perennis L.) profitent énormément des gazons lacunaires et ne sont pas très exigeantes par rapport au site. Les plantes pluriannuelles peuvent être traitées avec des herbicides sélectifs.

Oxalis

Vignette

Malgré sa forme de feuille semblable, l’oxalis (Oxalis corniculata L.) ne fait pas partie des variétés de trèfle. Cette plante hiberne et préfère les sites modérément acides, secs et chauds. Elle apprécie particulièrement les dalles des allées et les bordures. L’oxalis est difficile à traiter. Plusieurs traitements avec un herbicide sélectif à large spectre d’action sont nécessaires pour obtenir le résultat souhaité. Très résistante contre les nodosités dans le sol.

Millet

Vignette

Les millets sont des graminées annuelles qui ont besoin de températures élevées pour croître. Elles meurent aux premières gelées et germent au printemps et en été, lorsque la température du sol dépasse 20 °C. Les millets se propageant très vite via leurs semences durables, ils doivent impérativement être combattus à temps. Étant donné qu’ils sont apparentés aux graminées, ils ne peuvent pas être traités comme les mauvaises herbes à larges feuilles à l’aide des herbicides courants. Toutefois, il existe des produits qui ont été spécialement développés pour la lutte contre les millets.

Herbe des Bermudes

Vignette

Cette plante pluriannuelle qui aime la chaleur forme des jets blancs robustes aériens et souterrains. Elle brunit avec les premiers froids et donne au gazon un aspect inesthétique jusqu’en mai/juin. Pour endiguer l’herbe des Bermudes (Cynodon dactylon), il est recommandé d’arracher les jets et de scarifier plusieurs fois régulièrement (y compris le sursemis à l’automne). Il est possible de la combattre avec un herbicide total, mais cette opération est très exigeante. Elle doit donc être réalisée par un professionnel.

Panicule annuelle

Vignette

La panicule annuelle forme de nombreuses semences et s’implante rapidement dans les lacunes du gazon. Comme aucun herbicide n’est disponible pour une élimination directe, il faut s’attaquer aux points faibles de la panicule : elle est dotée de racines peu profondes et est sujette aux maladies ainsi qu’à la sécheresse. Elle a peu de chances de s’implanter dans un gazon dense, plein de vitalité, régulièrement fertilisé et ressemé.

Chiendent

Vignette

La plante se propage surtout via une multitude de rhizomes souterrains. Elle ne peut pas être arrachée à la main, car il restera toujours des restes de rhizome dans le sol qui peuvent former de nouveaux jets. Une tonte régulière limite le chiendent dans la durée.