Aller au contenu principal
Rasenberater.ch Hintergrundbild

Scarifier le gazon, mais correctement !

Outre la fertilisation et la tonte, la scarification compte parmi les activités principales de l’entretien du gazon.

Qu’est-ce que scarifier ?

Une scarification régulière est essentielle pour la santé de ton gazon. La scarification permet d’éliminer les déchets végétaux, le feutrage et la mousse afin que le gazon soit aéré de manière optimale. Les graminées sont alors entaillées à l’aide d’un outil spécial, un scarificateur. Pour un gazon sain et durable, nous recommandons de scarifier le gazon une à deux fois par an.

Scarifier le gazon en cinq étapes

Les bonnes périodes pour scarifier se situent au printemps, d’avril à mai, ou en automne, de fin août à fin octobre.
  • Tondre le gazon et régler le scarificateur
    Tondre le gazon à faible hauteur avant la scarification, ce qui est exceptionnellement permis. Une hauteur de coupe de 2 à 3 cm est visée. Les couteaux du scarificateur doivent pénétrer le sol à environ 1 cm de profondeur. Si la scarification de la végétation est trop superficielle, le feutrage ne sera pas suffisamment éliminé et si la scarification est trop profonde, les racines du gazon seront endommagées. Le sol doit être sec pour que tu puisses procéder à la scarification.  
  • Scarifier le gazon
    Parcourir chaque bande de gazon avec le scarificateur, comme avec une tondeuse à gazon. Il est important de scarifier aussi bien en longueur qu'en diagonale. L’apparition de zones brunes ou lacunaires est tout à fait normale. Ratisser le feutrage qui a été enlevé et l’évacuer de la surface. 
  • Répartir le terreau pour gazon
    Un terreau pour gazon spécial sans tourbe doit être incorporé uniformément dans les cavités à l’aide du râteau afin de combler les lacunes apparues et de compenser les inégalités dans le gazon. Les graminées ressemées bénéficient ainsi de bonnes conditions de germination.
  • Ressemer le gazon
    Après la scarification, ressemer les lacunes avec un mélange pour sursemis. Les variétés concurrentielles à fort pouvoir germinatif contenues dans le mélange germent rapidement et peuvent s’établir dans un gazon existant. Si la pluie n'est pas prévue, le gazon doit en outre être arrosé brièvement. Tu peux tondre de nouveau le gazon après deux semaines environ.
  • Fertiliser le gazon
    Il est important d’employer un engrais de démarrage à action rapide pour soutenir la régénération des graminées et la germination du sursemis. Tu assures ainsi un apport d’énergie à ton gazon. Seul un gazon bien doté en éléments nutritifs restera sain, vigoureux et vert.

Entretien du gazon après la scarification

Maintenir la surface humide pendant les trois premières semaines. Il vaut mieux effectuer un contrôle le matin, lorsque la terre est encore humide. Lorsque le sol est sec, tu devrais l’arroser légèrement pour que les plantules ne sèchent et ne meurent pas. Pas besoin de grandes quantités d’eau, une humidité régulière suffit.

FAQ

La tonte du gazon après la scarification peut se faire dès que le gazon a repoussé. Selon l’état de la surface du gazon, c’est possible après 3 semaines environ.
Tu peux marcher sur le gazon sans problème. Les premiers temps, tu devrais éviter de trop le solliciter afin de ne pas détruire les nouvelles plantules. Les animaux domestiques peuvent profiter immédiatement du gazon, même si tu as épandu de l’engrais. Les graines se détachent rapidement. Elles contiennent en outre des substances amères que les animaux évitent de manger.
Le gazon doit être scarifié une à deux fois par an. La première fois au printemps (d’avril à mai) parce que le sol est alors déjà suffisamment chaud et que les graminées disposent de bonnes conditions de germination. La seconde fois à la fin de l’été ou en automne (de fin août à début octobre). L’avantage de scarifier en automne est que l’humidité et la température sont optimales. En outre, le millet et les mauvaises herbes qui germent au printemps ne représentent pas de concurrence pour les graminées.